Une logique à toute épreuve!

L’idée a été encouragée par la défunte Helen Reece, spécialiste en droit de la famille à la London School of Economics, qui soutenait la politique du secrétaire à l’époque quant à l’assouplissement de la loi pour les violeurs d’enfants « parce qu’ils ont le droit de construire une unité familiale comme tout le monde« .

Argumentation:

L’un des arguments de May en faveur du changement de politique était que, bien que la pédophilie soit en hausse, le nombre de pédophiles qui assassinent des enfants est « encore assez faible« . S’exprimant sur le changement proposé, Reece, éminente juriste, a déclaré qu’empêcher les délinquants sexuels de travailler avec des enfants était également « injuste ».

Helen Reece était à la London School of Economics depuis septembre 2009, après avoir travaillé à l’Université de Londres, à l’University College London et au Birkbeck College. Avocate de formation, elle était titulaire d’une maîtrise en logique et méthode scientifique et a reçu le prix du livre de l’Association d’études socio-juridiques en 2004 pour une publication intitulée « Divorcer de manière responsable« . Elle a également fait valoir que les victimes de viol ne devraient plus se voir accorder l’anonymat. Un porte-parole du ministère de l’Intérieur a dit :

« On peut dire sans risque de se tromper que l’examen de sélection ne permettra pas aux pédophiles d’adopter. Ça ne passerait pas avec le public. »

L’étude est très axée sur la question de savoir si les règles sont allées trop loin, tout en continuant de vérifier les casiers judiciaires des personnes occupant des postes sensibles, comme dans le NHS (National Health Service).

 

Elle a aussi déclaré que les victimes de viol ne devraient plus se voir accorder l’anonymat dans les procès contre les délinquants sexuels, car cela donne aux accusés un « désavantage« .

Dans un article du respecté Child and Family Law Quarterly, Miss Reece a déclaré que le taux de récidive était bas chez les criminels sexuels, et a rajouté :

« Malgré l’inquiétude croissante du public sur la pédophilie, le nombre de meurtres sexuels d’enfants est très faible. »

Article RI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web